1. Laurent Reply

    Et si la solution était de mentir aux machines ? Visiter de sites web sans lien avec nos attentes, changer de noms, de pseudos, d’age, de nombre d’enfants, d’adresses… bref de pourrir les données à la source pour rendre inopérants les algorithmes ?

Laisser un commentaire

*