Vague de viagra pas chère sur des centaines de sites Français

En mars 2014, nous vous alertions d’une attaque de masse ayant visé des centaines de sites Internet Français. Des piratages qui avaient pour mission d’installer dans les espaces numériques visités, de fausses pages et autres redirections vers des pharmacies en ligne. Mission des « pirates », s’attirer les hommes utilisateurs de viagra et autres Cialis. Les « publicitaires » malveillants tentent donc d’attirer à eux les 45 millions d’hommes utilisateurs de Cialis (CA légal depuis son lancement de +10 milliards d’euros dans le monde, ndr). En mars, des sites gouvernementaux, des universités, des blogs avaient été touchés par ces intrusions sournoises. Trois mois plus tard, nouveaux affichages. De nouveau le site de France 5, mais aussi la ville de Deauville, le Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement, l’hôpital du Kremlin Bicêtre.

Opération Pangea VII

Cette attaque est signée par les mêmes pirates que nous vous avions indiqués, en mars. Elle avait touché, entre autres : CNDP.fr ; LCP (la chaîne de l’Assemblée Nationale) ; ADEVE (Agence de Développement de la Visite d’Entreprise) ; Agenda du bien commun ; Gallin.fr (Matériel de Sécurité Civile) ; Université UMPC (Sorbonne – upmc.fr) ; L’Académie de Nice ; des communes comme le Kremlin Bicêtre…

Certains des pirates ont été arrêtés, voilà quelques jours, après une importante action d’Interpol, la police internationale. Plus de 230 arrestations, 35 millions de dollars de médicaments saisis, … Interpol indique avoir mis en place 1,235 enquêtes. 19,000 publicités malveillantes ont été retirées de Google et de divers autres espaces web. 10.000 fausses pharmacies en ligne ont été fermées. « Le seul objectif des réseaux criminels organisés derrière la vente de ces médicaments contrefaits et illicites est de faire de l’argent, et ils ne se soucient pas des conséquences potentiellement mortelles de leurs actes », confirme le secrétaire général d’Interpol, Ronald K. Noble.

Selon Interpol, le marché de la contrefaçon de médicament concernerait 10% des ventes mondiales. En Afrique, il serait de 30 à 40%. Plus de 200.000 personnes décéderaient à la suite de la prise de faux médicaments contre la malaria.

  1. Tony Reply

    Bonjour,

    Amusant que vous parliez de piratage des régies pub sur les sites, alors même que Avast s’affole en visitant cette page et en indiquant qu’il a bloqué un script malicieux… venant d’une pub 😉

    Vous devriez jeter un oeil à ça.

    • Damien Bancal Reply

      D’autant plus que la régie pub qu’annonce Avast n’existe pas chez nous 🙂

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Dans les secrets d’un faux site de la CAF

  3. Pingback: ZATAZ Magazine » Retrospective 2014 – 2/3

  4. 0pc0deFR Reply

    Début décembre, cela faisait encore parler car un client m’a contacté pour une intrusion sur sa platforme web et qui en finalité ressemblait fortement à ce qui est dit dans cet article.

  5. Pingback: ZATAZ Magazine » Opération « Viagra pas cher »

Poster un commentaire