Un seul identifiant, un seul mot de passe, une seule connexion

Le Single Sign On : Un seul identifiant, un seul mot de passe, une seule connexion pour un accès à des milliers d’applications – comment ça marche ? Luc Caprini – Directeur Europe du Sud de Ping Identity

Qu’est ce que le Single Sign On ?
Le terme « Single Sign On » ou « SSO » peut en effrayer plus d’un et pourtant son principe est relativement simple. Avant d’expliquer en quoi consiste exactement le Single Sign On et quels en sont les bénéfices, il faut tout d’abord détailler le contexte dans lequel le Single Sign On intervient. Cela permet de comprendre toute son utilité.

Aujourd’hui, nous possédons chacun une multitude d’identifiants et de mots de passe dont on ne se rappelle pas toujours. Que ça soit au bureau, ou à domicile, nous ne pouvons échapper au « devoir d’identification » dès que nous allumons un ordinateur, un smartphone ou une tablette.  C’est une contrainte qui ralentit la productivité du collaborateur qui se connecte maintes et maintes fois aux applications de son entreprise ou au cloud et c’est un handicap lorsqu’on ne se souvient plus de ses identifiants pour se connecter sur un site Internet et qu’il est donc impossible d’y accéder.

Principe
C’est là qu’intervient le Single Sign On. En quoi cela consiste exactement ? L’utilisateur dispose simplement d’une interface qui s’ouvre à l’allumage de son terminal et il rentre une seule et unique fois, une seule et unique combinaison « identifiant/mot de passe » qui lui permettra de se connecter automatiquement et de façon sécurisée à toutes les applications de l’entreprise, au cloud et également aux applications Web de type Facebook, Gmail, etc. sans jamais devoir s’identifier une nouvelle fois.

Fonctionnement
Le principe est donc relativement simple. La petite complexité réside dans la gestion de l’identité unique de chaque utilisateur. Cette gestion passe par une solution de fédération des identités. Cela signifie que l’identité et le mot de passe de l’utilisateur sont stockés dans un lieu unique, contrôlé par l’entreprise. Lorsque l’utilisateur accède à l’application, son identité est transmise en toute transparence et en toute sécurité, depuis le Système d’Information (SI) de l’entreprise, au fournisseur de l’application. On appelle cela le SSO fédéré.

Bénéfices
Le SSO fédéré a de multiples avantages pour une entreprise.

Le BYOD
Il permet notamment de favoriser le développement du BYOD. En effet, le SSO fédéré repose sur la base d’un accès sécurisé aux applications de l’entreprise via une identité unique. Cet accès peut donc se faire depuis n’importe quel terminal, qu’il soit  fixe ou mobile. Ainsi, collaborateurs, clients et partenaires ont accès aux applications de l’entreprise depuis leurs propres ordinateurs portables, smartphones ou tablettes sans difficulté. L’entreprise ne craindra donc pas pour ses données.

Réaliser des économies
La réinitialisation des mots de passe entraîne pour l’entreprise un coût de traitement et une baisse de la productivité. En effet, il faut téléphoner à la hotline, patienter puis réinitialiser son mot de passe, ce qui est fastidieux et ennuyeux pour le collaborateur. Dans la pratique, le coût moyen des réinitialisations de mots de passe s’élève à un peu plus de 20€ par employé et par opération. Un seul identifiant, un seul mot de passe, ça ne s’oublie pas. Le SSO fédéré est donc un gain réel de temps et d’argent.

Renforcement de la sécurité
Si l’entreprise n’utilise pas le SSO fédéré, les collaborateurs se connectent donc aux applications de façon classique. Plus les utilisateurs doivent mémoriser d’identifiants et de mots de passe, plus ils optent pour des mots de passe faciles à deviner (phénomène dû à une « lassitude » à l’égard des mots de passe). D’autre part, ces mots de passe peuvent être stockés à des endroits identifiables et être facilement dérobés. Le SSO fédéré permet de résoudre ce problème en centralisant la gestion des accès utilisateurs. De cette manière, lorsqu’un utilisateur ne travaille plus dans l’entreprise, son accès à toutes les applications est désactivé.

Stimulation de la productivité
Prenons l’exemple d’un utilisateur qui se connecte trois fois par jour à une application cloud et supposons que chaque connexion lui prenne environ cinq secondes (en supposant que la connexion s’établisse avec succès). Ce délai semble faible mais il peut avoir des conséquences importantes si l’on considère le calcul suivant :

·         Trois connexions par jour = 15 secondes par jour, par utilisateur et par application
·         Les connexions coûtent à une entreprise de 1 000 utilisateurs 250 minutes par jour et par application (62 500 minutes ou 130 jours ouvrables annuels, en supposant une année de 250 jours de travail par an)

Grâce au SSO fédéré, les utilisateurs peuvent réduire le temps passé à se connecter successivement à plusieurs applications et se consacrer à des activités à plus grande valeur ajoutée.

 

 

Poster un commentaire