Un pirate informatique de Daesh tué par un drone

Junaid Hussain, un internaute présumé pirate de Daesh aurait été tué par un drone américain.

Surnommé, avec son épouse, Mr & Mrs Terror, le présumé pirate informatique à la solde de Daesh, Junaid Hussain est mort après le passage d’un drone américain. Âgé de 21 ans, originaire de Birmingham, en Angleterre, il était accusé de diriger la guerre en ligne du groupe ISIS. La presse britannique indique qu’il a été tué lors d’une attaque de drone américain, en Syrie. Il était le numéro trois sur une « kill-list » du Pentagone. L’armée américaine doit maintenant récupérer de l’ADN pour confirmer la mort du pirate.

Hussain s’était vanté d’être derrière la diffusion d’une liste de soldats américains. Il serait le fondateur du groupe CyberCaliphate dont un membre a été arrêté, en juillet, en Bulgarie. Hussain signait ses actes sous le pseudonyme d’Abu Hussain al-Britani. Il avait connu la prison, dans son pays, pour avoir volé des renseignements personnels de Tony Blair, 1er ministre britannique. Il fuira en Syrie en juillet 2013 ou il rejoindra ISIS.

Son épouse, 45 ans, est toujours en activité en Syrie. Elle dirigerait une brigade de femmes.

Un ancien de TeaMp0isoN

Au cours de l’année 2012, Junaid avait fondé le groupe TeaMp0isoN. Une team de pirates informatiques qui avait piraté la hotline de la section anti-terroriste du royaume, le carnet d’adresses de Tony Blair. Il avait été emprisonné pendant six mois. Hussain avait également piraté le site Croate de l’OTAN et le site officiel de l’organisation anti-islamique et raciste English Defence League. Il était proche du groupe pro-Cachemire/Palestinien ZCompany Hacking Crew. Il signait sous le pseudonyme « Trick » [Truc]. En 2010, dans une opération conjointe avec le groupe ZHC, il avait exploité une faille dans Facebook et avait supprimé des centaines de pages anti-islamiques.

Mise à jour 29/08/2015 : Le groupe ZHC a rendu hommage à Hussain en indiquant sur leur Twitter « Vous étiez un frère incroyable ».

zch

Poster un commentaire