Un faux logiciel pirate propose d’attaquer les Etats-Unis

L’éditeur de logiciels antivirus Bitdefender signale que des individus se revendiquant comme étant une communauté de hackers russes installent un malware dérobant des données sur les machines des utilisateurs. Ils prétendent que leur programme est conçu pour attaquer les gouvernements occidentaux, dont les États-Unis.

Dans le contexte de la crise ukrainienne, les hackers ont conçu d’ingénieux messages de spam qui leur permettent d’installer un cheval de Troie sur les systèmes de ceux qui soutiennent la « cause russe » et désapprouvent les mesures prises à l’encontre de la Russie. Les utilisateurs qui cliquent sur les liens malveillants qui sont contenus dans ces e-mails rejoignent le botnet à leur insu et contribuent à la diffusion du malware.

Le cheval de Troie dépose trois fichiers sains utilisés pour le suivi du trafic (npf_sys, packet_dll, wpcap_dll) et est capable d’analyser les données sensibles du navigateur Web, le trafic Internet et d’autres informations personnelles.

Voici ces messages malveillants traduits par les spécialistes du spam russophones de Bitdefender : « Nous, un groupe de hackers de la Fédération de Russie, nous nous inquiétons des sanctions excessives imposées à notre pays par les états occidentaux. »

« Nous avons codé notre réponse et vous trouverez ci-dessous le lien vers notre programme. Exécutez l’application sur votre ordinateur et elle commencera à attaquer en secret les organismes gouvernementaux des états ayant adopté ces sanctions. »

Après avoir cliqué sur les liens, les victimes téléchargent un fichier exécutable connu sous le nom de « Kelihos ». Le cheval de Troie communique avec le centre de commande et de contrôle en échangeant des messages cryptés via HTTP afin d’obtenir des instructions supplémentaires.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire