Un enquêteur de la Scientologie accusé de piratage

Des documents de la cour fédérale américaine indique qu’un enqueteur privé, officiant pour la scientologie, a été accusé de piratage informatique.

Les documents judiciaires rendus publiques la semaine dernière par la justice américaine ont lié l’Eglise de Scientologie à un enquêteur privé reconnu coupable de piratage informatique et espionnage de dizaines de comptes de messagerie en ligne. L’enquêteur en question, Eric Saldarriaga, 41 ans, a été condamné vendredi à trois mois de prison pour « complot » et « piratage informatique ». Il a plaidé coupable en début d’année auprès de la Cour du district sud de New-York. La connexion avec la Scientologie a été découverte un peu par hasard. Deux hommes, un ancien membre de la secte Mike Rinder, et Tony Ortega, un journaliste, ont été ciblés par des détectives privés, dont Saldarriaga. (TB)

Poster un commentaire