Swatting

Swatting : Un joueur Français se retrouve face à face avec le GIGN

Domingo est un jeune Youtuber/Streamer. Un de ces jeunes professionnels du jeu en ligne. Il s’est retrouvé nez-à-nez avec la police après un canular au goût amère.

Nous vous parlions, il y a peu, des agissements de certains jeunes internautes. Ce besoin de faire des « conneries » pour exister et espérer exister dans le regard des autres. Le cas du streameur/youtubeur Dom1ngo est un exemple qui fait froid dans le dos. Si vous êtes comme zataz, vous devez aimer les jeux vidéo. Dans notre cas, nous suivons, entre autres, Dom1ngo, un sympathique gamerz qui diffuse sur la toile (Facebook, Twitch, …) ses parties en ligne. Sauf que ce week-end de fin juillet, le joueur a vécu une expérience très désagréable, un Swatting. « On peut me détester c’est la vie, mais appeler le GIGN pour qu’ils débarquent à 15 chez moi pour homicide. Je suis choqué, je ne sais pas quoi dire.« 

Une terrible expérience. Un malveillant a trouvé l’adresse postale du joueur et lui a fait envoyer les forces de l’ordre. Pour rappel, ce genre d’agissement, devenu véritable mode, porte un nom face à un juge « Délit de fausse alerte« . La même mésaventure avait touché un autre streamer de talent, Bibix, en février 2015. Une action qui avait été filmée en directe. Bibix, et sa compagne, avait été relaché très rapidement. Ils ont déménagé et lancé une poursuite judiciaire.

Le swatting a pour but de faire venir les forces de l’ordre lors d’un live, en usurpant le téléphone de la victime, et en annonçant un meurtre, une tentative d’attentat. Bref, très loin du canular téléphonique à la sauce Jean-Yves Lafesse.

Pour rappel, ce genre d’agissement est puni de 2 ans de prison, et de 30 000e d’amende !

  1. lockystyle Reply

    heu ce ne serait pas Jean-Yves Lafesse plutôt … 😉

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Swatting : Un site propose d’envoyer la police chez vos ennemis

Poster un commentaire