nouveaux malwares

Nouveaux malwares : Statistiques sur les dangers mobiles du 3e trimestre 2017

Les experts G DATA ont comptabilisé 810 965 nouveaux malwares ciblant la plateforme Android au troisième trimestre 2017. Cela représente une croissance d’environ 17 % comparée au second trimestre.

Une hausse continuelle des menaces et nouveaux malwares à mettre en parallèle avec le fort taux d’utilisation du système mobile de Google : en France, plus de 70 % des utilisateurs ont un mobile sous Android (source: Statcounter).

Depuis le début de l’année, les analystes de G Data ont recensé 2 258 387 nouveaux codes malveillants ciblant Android – 810 965 ont été découverts sur le 3e trimestre. Les projections pour l’année 2017 tablent sur un nombre total de codes malveillants proche des 3,5 millions.

Les vulnérabilités KRACK et Blueborne, ou encore l’attaque par malware récente Gooligan ont encore une fois prouvé que les mobiles ne sont pas suffisamment sécurisés.  Google réagit rapidement pour corriger les failles dans son système. Seulement, ces correctifs ne sont généralement jamais reçus sur les appareils.

Nouveaux malwares face aux mises à jour

Seuls les appareils de Google (Nexus) reçoivent régulièrement des mises à jour. Les statistiques d’utilisation des systèmes Android sont sans appel. Près de 80 % des appareils Android en circulation dans le monde sont équipés d’une version antérieure à Nougat 7.0. Pour rappel, un système déjà vieux de plus d’un an.

Une réflexion globale sur les processus de mises à jour doit être lancée par les fabricants d’appareils. Un trop grand nombre de terminaux ne reçoivent pas de mises à jour au cours de leur durée de vie. De même, lors de l’achat, l’utilisateur ne sait pas si son appareil sera régulièrement mis à jour par le constructeur.

Poster un commentaire