Spy to love me ! Un Maire américain arrêté après sa visite en Chine

De retour d’une conférence proposée en Chine, le Maire de la ville Américaine de Stockton se voit arrêté et son matériel saisi. Une nouvelle forme de chasse aux malwares ?

Bonne ambiance chez l’Oncle Sam. Anthony Silva, le maire de la ville de Stockton, en Californie, s’est récemment rendu en Chine pour une conférence proposé par un maire local. À son retour à l’aéroport de San Francisco, il a été arrêté par la sécurité intérieure, le Homeland Security.

Ses deux ordinateurs portables et son ordiphone (smartphone) ont été confisqués. Cerise sur le gateau, les agents du Homeland Security ont refusé de lui montrer toute sorte de mandat. Il n’a pu sortir de sa garde à vue qu’au moment ou il a accepté de remettre ses mots de passe d’accès.

Une étonnante méthode pour rechercher un potentiel logiciel espion qui aurait pu être installé dans les machines de l’édile par des espions Chinois. (SF Gates)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire