néo-nazi

Un site web Néo-Nazi viré du web… pour le moment

Google, GoDaddy et le service anti DdoS Cloudflare arrêtent de soutenir un site néo-nazi à la suite de l’assassinat d’une militante anti raciste à Charlotteville, samedi.

Google, GoDaddy et Cloudflare sont en train de renvoyer dans ses bas fonds, le site néo-nazi américain Daily Stormer. Cet espace web dédié aux « infos » de la suprématie blanche a été fermé et ne sera plus protégé, lors de son retour sur la toile, par Cloudflare.

Si ce portail ouvertement raciste est hébergé par une autre société, il ne pourra plus bénéficier des sécurités proposées par Cloudflare, dont la protection contre les attaques DDoS.

Ce site web néo-nazi a eu du mal à rester en ligne cette semaine après que GoDaddy et Google ont décidé de cesser de lui fournir des services de noms de domaine. Pourquoi ? Daily Stormer a diffusé un article sur Heather Heyer, la jeune activiste de 32 ans tuée lors d’une manifestation contre l’extreme droite à Charlottesville.

Après avoir été mis à la porte de chez GoDaddy, l’administrateur est parti chez Google. Le géant de l’Internet n’a pas souhaité garder comme client ce portail. Depuis, Daily Stormer était réapparu en Russie avant de disparaître ce mercredi soir.

Pendant ce temps, Anonymous a fait fermer le site Internet de la ville de CharlotteVille, et cela durant plusieurs heures, après une contre-manifestation à coups de DDoS. Les sites du KKK ont, eux aussi, été attaqués et bloqués, quelques heures.

Anonymous a indiqué avoir attaqué le site de la ville de CharlottesVille en soutien à la manifestation anti-extrême droite.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire