Sim Swapping

La police turque arrête 10 pirates adeptes du Sim Swapping

Sim Swapping : Du social Engineering auprès d’opérateurs téléphoniques permet à plusieurs pirates de mettre la main sur des cartes sim de téléphones portables. Mission, usurper l’identité des propriétaires légitimes des téléphones.

Un raid de la police turc met fin à une opération de piratage informatique visant des comptes de crypto-monnaies via du Sim Swapping.

Les 10 pirates arrêtés trompaient les fournisseurs de services téléphoniques. Les malveillants se faisaient envoyer les cartes SIM des propriétaires légitimes. Avec de fausses cartes d’identité, ils indiquaient aux opérateurs avoir perdu leur téléphone. Ils réussissaient à convaincre les fournisseurs de services téléphoniques de leur envoyer une nouvelle puce. Le numéro de téléphone de la victime utilisé pour réinitialiser le mot de passe. Ils faisaient sauter les authentifications à deux facteurs (2FA) des boutiques et sites de crypto-monnaies.

Via cette méthode, ils ont réussi à voler environ 80 000 euros en crypto-monnaies. Selon la police, des arrestations via l’interception des adresses IP des pirates.

18 téléphones portables, 5 ordinateurs portables, 2 faux permis de conduire et de nombreuses fausses cartes d’identité ont été saisis par la division cybercriminalité de la police d’Istanbul.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire