Cozy Bear

Les services secrets néerlandais infiltrent Cozy Bear

Fume, c’est du Cozy Bear ! Les services de renseignement néerlandais auraient fourni des preuves cruciales à leurs homologues américains sur l’ingérence de la Russie lors des élections de 2016.

Voilà qui est intéressant. Les services secrets américains ne seraient pas les auteurs des informations concernant la possible ingérence Russe dans les élections américaines. Les médias néerlandais indiquent que les services secrets du pays seraient les auteurs de l’infiltration d’un réseau de pirates informatiques russes connu sous le nom de Cozy Bear.

À ce propos les agents secrets hollandais auraient alors alerté les directions américaines du renseignement, en 2015, en apercevant les Russes transférer des “milliers” de courriels du Parti démocrate, avant le vote présidentiel américain.

Ainsi, la découverte aurait été pur hasard. Une visite et l’infiltration du réseau informatique d’un bâtiment universitaire situé près de la Place Rouge, à Moscou.

Sur ce point, les agents néerlandais auraient également eu accès aux caméras de sécurité qui surveillaient l’espace en question.

Bref, les “Jason Bourne” du renseignement national néerlandais (AIVD) surveillaient un groupe de pirates depuis 2014… sur un territoire étranger.

Smert’ shpionam

En effet, les images obtenues à partir des caméras de sécurité, ont conduit l’AIVD à conclure que Cosy Bear est dirigé par l’agence de renseignement russe, la SVR.

L’infiltration hollandaise s’est révélée être “une mine d’or” a déclaré la presse locale. En échange, les Américains ont transmis des connaissances, de la technologie et des renseignements.

L’espionnage de Cosy Bear aurait duré entre un an et deux ans et demi. Depuis, les pirates étatiques de l’AIVD ne sont plus dans le réseau du groupe.

Bref, si on résume, les services secrets hollandais avaient la main sur l’informatique d’un bureau d’une agence de renseignement Russe. Ladite agence qui avait une caméra de vidéosurveillance au-dessus de ses épaules et qui a permis de filmer leurs actions. Même les scénaristes de Jason Bourne et de James Bond  réunis n’auraient pas rêvé mieux !

Poster un commentaire