Santé : appareil de transfusion interdit en raison d’un risque de piratage

L’industrie des technologies médicales ne semble pas prendre la menace des cyberattaques suffisamment au sérieux, bilan l’administration américaine fait interdire un appareil de transfusion dans les hôpitaux en raison d’un important risque de piratage.

Le site DataSecurityBreach.fr revient sur une décision importante de la Food and Drug administration américaine. Les fonctionnaires en charge du contrôle alimentaire et des médicaments des américains vient de faire interdire un appareil médical considéré comme dangereux en raison de plusieurs vulnérabilités informatiques pouvant entrainer de sérieux problèmes.Un patient pourrait être malmené par un pirate via le contrôle de sa/ses perfusions en cours.

En 2008, des chercheurs avaient expliqué comment pouvoir manipuler l’informatique d’un peacemaker. Les scientifiques ont démontré que ces matériels médicaux avaient été mis en place par des sociétés qui n’avaient pas pris en compte le côté « sécurité » et « attaques à distance » de leurs stimulateurs cardiaques.

Poster un commentaire