Ruiner la vie d’un internaute et acheter des attaques DDoS… bienvenue dans le black market

Si lancer des attaques de Dénis Distribués de Service est devenu un jeu d’enfant, acquérir des attaques de tailles XXL reste un commerce d’initié… qui tend à se démocratiser. Parmi les autres options… ruiner la vie d’un internaute !

Les attaques de Dénis Distribués de Service (DDoS) font parti de l’arsenal du pirate informatique. Mission de cette cyberattaque, bloquer un site web, un serveur, le fonctionnement d’un système informatique par des milliers/millions/milliards de requêtes (connexions) malveillantes. Une masse de données qui empêche le bon fonctionnement de l’espace attaqué.

Un DDoS est employé pour bloquer un concurrent ; cacher une seconde attaque plus discrète … Bref, lancer une attaque DDoS est devenu assez simple.

ZATAZ vous relate souvent les méfaits engendrés par ces boutiques qui ont pignon sur web. Des boutiques baptisées « stresser »qui expliquent permettre un DDoS « pour tester vos propres serveurs« . Autant dire que le premier idiot qui passe payera quelques euros pour bloquer blogs, forums, … ou profiter du service pour se faire quelques euros à l’image de Lizard Squad et autres groupes de « pirates » mis en avant par la justice.

Ruiner sites et Internautes pour quelques euros

Seulement, il existe aussi des services de DDoS beaucoup plus efficace, à l’image de celui que je viens de croiser dans un black market Russe.

Lors les actions de surveillance du Service Veille de ZATAZ [abonnez-vous 🙂] je suis tombé sur une vente qui affiche une force de frappe « radicale ».

A partir de 40 dollars par jour, M. X, propose des attaques 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. « Notre service éliminera rapidement et efficacement vos concurrents. Anonymat 100%. Personne ne connaîtra notre coopération.« .

Le service proposé dans le blackmarket visité est varié : 5$ pour un test. 10 minutes gratuites pour les clients de confiance. Pour les clients réguliers, des réductions et « des rabais importants sur les commandes.« .

Côté des paiements possibles : les cryptomonnaies comme le bitcoin. « Avec l’aide de notre service, vous suspendez le travail de votre concurrent. Termine le vendeur. Vous attirez ainsi de nouveaux clients sur votre site et faites disparaitre la concurrence.« .

A noter que le commerçant propose aussi des DDoS à l’encontre de site en .onion, accessible uniquement sous TOR et sensé être anonyme.

Parmi les black-markets proposant ce type de service, des options apparaissent, comme celle permettant de « ruiner la vie d’un internaute. ». Les individus expliquent pouvoir perturber n’importe qui par de la diffamation sur les réseaux sociaux que cela soit sous forme de tweet, images …

Bonne ambiance !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire