Moscou

Ransomware : le téléphérique de Moscou fermé quelques heures après son ouverture !

Voilà qui ne va pas arranger les choses concernant la confiance numérique. Quelques heures après son lancement public, le téléphérique Moscovite obligé de fermer. Un ransomware a mis la pagaille dans l’informatique de l’équipement !

Le premier service de téléphérique de Moscou ouvert au public depuis le 27 novembre. Quelques heures après son lancement, un ransomware oblige l’entreprise a revoir sa copie et fermer ses portes. Un mardi noir pour ce qui devait être un équipement très attendu par les habitants de Moscou. Des téléphériques afin de désengorger la ville de ses bouchons routiers.

Un rendez-vous très attendu aussi par les locaux. Les 35 téléphériques sont gratuits tout le mois de décembre. Mission, permettre de traverser la rivière de Moscou (Moskova) et se rendre (720 mètres) au pied du stade Luzhniki.

C’est son gestionnaire, la Moscow Ropeway (MKD), qui a été prise pour cible par ce ransomware, le 28 novembre 2018. La police et le FSB (sécurité intérieure) saisis de l’affaire. Le pirate serait déjà dans le collimateur des limiers du FSB.

Remis en fonction le 30 novembre, la MKD sera “off” du 3 au 6 décembre pour les raisons de l’enquête.

Le journal RIA indique que le pirate demandait une certaine somme en bictoin. Il aurait visé tout spécifiquement l’ordinateur responsable du fonctionnement du téléphérique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire