Rançon demandée en bitcoins, l’entreprise accepte la transaction

Une entreprise internationale basée à Brisbane verse une rançon à des pirates informatiques. Les malveillants reviennent en menaçant l’enfant d’un dirigeant.

Des pirates informatiques ont extorqué une société internationale basée à Brisbane. L’entreprise a versé une rançon en bitcoin. Une menace qui a dégénéré après le paiement de la somme aux maîtres chanteurs. Les pirates ont menacé l’enfant d’un des dirigeants.

L’entreprise n’a pas été citée par la police du Queensland en charge de l’affaire. L’attaque, classique, a débuté par le vol de données sensibles appartenant à l’entreprise. Les voleurs ont ensuite réclamé de l’argent sous peine de diffuser les informations volées. Une méthode utilisée par les pirates du groupe Rex Mundi. Sauf qu’en Australie, les pirates ont continué leur petit jeu. Les voleurs ont indiqué au dirigeant de l’entreprise qu’ils allaient diffuser des informations sur l’un de ses enfants sur les réseaux sociaux.

Preuve, une fois de plus qu’il ne faut pas payer. Les escrocs ne lâcheront pas leur pigeon aux œufs d’or. (The Guardian)

Poster un commentaire