Plusieurs internautes arrêtés dans une opération anti pédophiles

La police Israélienne vient de mettre la main sur plus d’une douzaine d’internautes à travers le pays soupçonnés d’appartenir à un réseau de diffusion d’images pédopornographiques.

La police Israélienne a tapé un grand coup dans le business monstrueux des diffuseurs de documents pédopornographiques. Il y a quelques jours, des sections spéciales, dont une dédiée au cyber crime [National Cyber Unit], se sont invités dans 17 maisons basées dans l’ensemble du pays.

Plus d’une douzaine d’Israéliens ont été arrêtés. Ils commercialisaient des photos et des vidéos via le dark net. En avril dernier, une autre opération avait permis de stopper plusieurs autres internautes, dont deux internautes âgés de 15 ans et 17 ans.

Pendant les raids de ce mois de septembre, la police a saisi des ordinateurs et quelques 100 gigaoctets de pornographie juvénile. Les suspects arrêtés sont tous israéliens, sauf un jeune homme arabe, accusé dans la foulée d’avoir aidé un groupe de terroristes.

En juillet 2015, cette même équipe de cyber limiers, une section fondée en 2012, avait secondé le FBI lors de la fermeture de la boutique du blackmarket, Darkode.

Poster un commentaire