1. Jean-Marc Rolland Reply

    Un ransomware sur quel type d’équipement ? Au vu des casseroles que se traîne ce vaccin anti HPV, et non PAS contre le cancer, je pencherai plutôt par un effacement de données et un reprise à zéro de leurs propres procédures. Le laboratoire aurait une assurance cybercriminalité que cela ne m’étonnerait pas

Laisser un commentaire

*