hôtel hotel hôtels

Le groupe Marriott piraté, 300 millions de clients impactés

Plus de 300 millions de clients du groupe hôtelier Marriott impactés par le piratage informatique de la multinationale. Et vous êtes encore étonnés ?!

Depuis bientôt 25 ans que ZATAZ existe (20 ans sous la forme de zataz.com) je vous relate, alerte, explique les milliers de fuites de données que je peux croiser par mois. ZATAZ a pu aider plus de 70 000 entreprises Francophones, bénévolement, à éviter le pire. Il y a encore quelques temps, on n’hésitait pas à me dire que mes cas étaient rares, exagérés. Des DSI et autres “personnalités” en cravates courtes n’hésitant pas à black lister ZATAZ auprès de leurs services : communication, … Dernier exemple en date, l’assureur Malakoff Mederick. Bref, une lutte des classes pour un sujet qui devrait pourtant nous unir : la cybersécurité de toutes et de tous.

Pourquoi ce coup de gueule ?

Le groupe Marriott vient d’annoncer le piratage de plus de 300 millions de clients. La fuite vient de Starwood, une filiale de Marriott acquises 13,6 milliards de dollars. Entreprise rachetée en 2016. “La tentative d’accès” détectée le 8 septembre 2018. Une attaque qui ne date pas de cette année. Il visait le fichier de réservations aux USA. Le pirate a exploité une méthode intéressante. D’abord la collecte. Ensuite, chiffrer le fichier à copier et lancer l’extraction. 327 millions de clients impactés. Les données : identité, adresse postale, adresse électronique, numéro de téléphone, numéro de passeport, date de naissance, sexe. Des données de Français concernées. Des informations bancaires sont annoncées dans la base de données “hacked”.

Les informations bancaires : numéros de carte de paiement et dates d’expiration. Elles sont chiffrées AES-128. Deux composants sont nécessaires pour déchiffrer les numéros de carte de paiement. A ce stade, Marriott n’a pas été en mesure d’exclure la possibilité que les deux aient été pris.

L’action en bourse a chuté de 7% au moment de l’annonce. Les marques Starwood sont les suivantes : W Hotels, St. Regis, Sheraton Hotels & Resorts, Westin Hotels & Resorts, Element Hotels, Aloft Hotels, The Luxury Collection, Tribute Portfolio, Le Méridien Hotels & Resorts, Four Points by Sheraton and Design Hotels.

Pour rappel, Marriott c”est 5.700 établissements dans plus de 110 pays (30 marques différentes).

Security Officer absent ?

Le groupe Marriott a été alerté par un Protocole d’Alerte ZATAZ au mois de juin 2018 après la découverte, dans un black market Chinois, de deux injections SQL visant une de ses sociétés. Et d’un échantillon d’une base de données “VIP”. J’ai reçu une réponse, le service client. Il devait me mettre en relation avec le Security Officer. Ce dernier ne m’a jamais contacté… Un rapport avec cette fuite de 300 millions de clients ? Aucune idée !

C’est la seconde plus importante fuite d’informations pour une entreprise US après Yahoo! (3 milliards) et Adult Friend Finder, un site pour adultes et 421 millions de clients dans la nature.

Des milliards de données volées par an

Hier, DELL. Aujourd’hui, on parle de Marriott. Mais que dire alors de la marque vestimentaire The North Face dont les données clients continuent de fuiter depuis plusieurs mois. De la boutique web “Jules” qui a eu un problème de cookies, durant quelques heures [capture écran ci-dessous], avec les mails des clients recherchant un produit particulier via son site web. De l’école ESTIA [Protocole. CNIL alertée.] et des données d’élèves. De ces milliers de données appartenant à des propriétaires Français d’armes à feu “oubliées” dans un WordPress associatif …

Mais combien de milliards d’informations “pompées” par des pirates, par semaine, sans que personne ne s’en aperçoive… ou ne pipe mot ! Les trois petits singes, un état d’esprit qu’il faut faire disparaître : je ne vois rien, je ne dis rien, je n’entends rien ! Le service veille de ZATAZ en repère des dizaines par semaine !

Hôtel : les pirates et vos données

Que font les pirates de leur vol ? D’abord, mettre la main sur des informations de personnalités, de politiques, et autres “Smiert chpionam !“. Connaitre leurs déplacements, le numéro de passeport, leur adresse postale. Voilà pour une première piste d’intérêt de collecte.

Ensuite, la revente des informations. Je vous ai montré, il y a peu, quelques boutiques qui revendent les informations volées à des centaines de milliers d’internautes Français. Des boutiques qui existent aussi pour des régions ciblées : Canada, Belgique, Suisse …

Le phishing (hameçonnage) et des escroqueries ciblées aux couleurs de Marriott et des clients de Marriott. La location de chambre d’hôtel par des pirates qu’ils revendront ensuite. Je vous montrais, voilà trois ans, comment des pirates m’avaient loué pour un mois une suite royale dans plusieurs hôtels de luxe, en Afrique du Nord.

Le communiqué de presse du cabinet d’avocats de Marriott.

Marriot n’est qu’une croix sur le tableau de chasse des pirates aprés le groupe Barrière, les hôtels Trump (qui va me permettre de mettre la main dans le Black Market sur les données privées et sensibles du futur président des USA, NDR). En 2014, on parlait du DarkHôtel. Une action malveillante jetant son dévolu sur les groupes hôteliers.

En 2018, était arrêté un commerçant du black market spécialisé dans les données de clients d’hôtels.

__

ZATAZ propose un service de veille qui permet de mettre sous surveillance des informations de votre choix (mail, téléphone, …). Les données que vous avez laissé sur un site web apparaissent dans le black market (vente, diffusion …) ? ZATAZ vous alertera dans la seconde.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire