Présidentielle – Piratage Clinton, le FBI diffuse des infos sur son enquête

Le FBI diffuse des extraits de son enquête sur le piratage des courriers électroniques de la candidate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton.

Le 2 septembre, le FBI a publié un résumé de l’affaire de piratage informatique concernant la candidate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton. En juillet 2016, un mystérieux pirate du nom de Guccifer diffusait des milliers de courriers électroniques volés à la femme de l’ancien Président des USA, Bill Clinton.

L’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton avait du s’expliquer sur l’utilisation d’un compte webmail « privé » dans le cadre de sa mission étatique. Elle expliquera que des informations classifiées avaient été enregistrées ou transmises, par erreur, sur un serveur mail personnel.

fbi-hillaryLa page dédiée à cette affaire propose une analyse du FBI, mais aussi, un résumé factuel de l’enquête du Federal Bureau of Investigation sur cette affaire. « Nous diffusons ces éléments dans l’intérêt de la transparence et en réponse à de nombreux Freedom of Information Act (FOIA ) » explique la police fédérale.

Freedom of Information Act

Comme le rappel Wikipedia, Le Freedom of Information Act (FOIA) la Loi pour la liberté d’information, a été promulguée le 4 juillet 1966. Elle oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents, à quiconque en fait la demande, quelle que soit sa nationalité. Des documents qui peuvent être « caviardé », noirci, pour protéger sources et autres éléments sensibles d’une enquête. Comme ce fût le cas avec le piratage par le FBI d’un iPhone.

Vendredi 4 mars 2016, le pirate informatique Guccifer a été extradé vers les USA après avoir été inculpé aux États-Unis, en juin 2014, pour piratage informatique. Il a écopé, en août 2016, de 4 ans et 3 mois de prison ferme dans un pénitencier fédéral de l’Oncle Sam.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire