Piratage et fuite de données pour des sites de Pôle Emploi

Fuites de données de documents « confidentiels » et infiltration par des boutiques pirates de contrefaçons de Nike. Il y a comme qui dirait des problèmes sur plusieurs sites Internet de Pôle Emploi.

Plusieurs sites Internet de Pôle Emploi subissent, depuis plusieurs jours, des malveillances informatiques que l’entreprise tarde à corriger. L’opérateur,  chargé par l’état d’aider les demandeurs d’emploi à retrouver la route d’un travail, a été alerté voilà 15 jours de problème visant deux de ses sites Internet. Le premier de ces problèmes, qui a donné lieu à un protocole d’alerte zataz, vise le site 1semaine1emploi.fr. Ce site Internet a été monté pour Pôle emploi pour une opération lancée du 6 au 10 octobre. Un événement autour de nombreuses manifestations favorisant une mise en relation directe entre demandeurs d’emploi et chefs d’entreprises. Seulement, la mise en relation a été aussi réalisée entre un pirate et les internautes. Le malveillant a infiltré l’espace numérique pour y cacher une page dédiée à une boutique de vente de contrefaçon de Nike. Cette page, baptisée acheterfree.asp, est toujours en activité 15 jours après notre avertissement. Bilan, Google a immortalisé la chose et dirige dorénavant les demandeurs d’emploi et société vers une belle boutique. Au moins ça donne du travail aux escrocs !

Faux nikes

L’autre cas concerne le Syndicat National du Personnel de Pôle Emploi. Une fuite de données concernant des documents internes affichés comme confidentiel. Des documents dédiés, entre autres, à des négociations liées au RTT, aménagement du temps de travail, … Les alertes ont été communiquées à l’ANSSI ainsi  qu’au service presse du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Poster un commentaire