Barrière

Fuite de données pour les hôtels Barrière

Des centaines d’informations de Français, clients du groupe hôtelier Barrière, dans les mains de pirates informatiques ?

Il y a quelques heures, ZATAZ apprenait que le groupe hôtelier Barrière s’apprêtait à alerter ses clients. La raison, une fuite de données via un prestataire.

Premièrement, ce n’est pas la société Barrière qui est la première responsable, mais un partenaire, Fastbooking. “Dans le cadre de la gestion de nos réservations, explique l’alerte de Barrière, nous utilisons les services d’un prestataire nommé Fastbooking.”

Deuxièmement, à la lecture de l’alerte nous apprenons queCelui-ci vient de nous informer qu’il avait subi un incident de sécurité.” En gros, un piratage qui a permis un accès non autorisé dans le système informatique du partenaire Barrière. “Certaines informations relatives à des réservations ont pu être dérobées.

Ensuite, dans les informations qu’un pirate a pu lire, copier, … : Nom, prénom, mail, nationalité, adresse postale, date d’arrivée et date de départ, montant et numéro de la réservation. Le groupe Barrière a mis en place une équipe dédiée déléguée à la protection des données pour gérer en temps réel toutes les questions que soulèvent l’incident et mener toutes les actions nécessaires.Est-ce le même outil qu’utilisait par TicketMaster. Logiciel infiltré par des pirates ? A suivre ! En attendant, la société Française applique le RGPD et a alerté la CNIL et se charge d’alerter les clients concernés.

Le tourisme, cible à pirate

Ce n’est pas la première fois qu’un groupe hôtelier se fait “pirater” des informations. Pour ceux qui ont pu me suivre sur des conférences concernant les fuites de données personnelles, j’ai déjà pu montrer comment l’intégralité des données de Donald Trump, le Président Américain s’était retrouvé dans le black market après le pirate de son groupe hôtelier. Même sanction pour hôtels Hilton ou encore des hôtels de luxe tunisiens. Des pirates, pour me prouver leurs actions, m’avaient réservé des chambres pour les vacances !

Enfin, dans quelques jours, je vais revenir sur un protocole d’alerte ZATAZ concernant le groupe Selectour. Une fuite de données personnelles gérée par la CNIL.

Mise à jour – Plusieurs autres groupes hôtelier français viennent d’alerter leurs clients. La fuite est grave et très importante.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire