Piratage : arrestation dans la téléphonie Tunisienne

L’unité d’enquêtes de la Garde nationale de Ben Arous a mis fin aux agissements de plusieurs phreakers. Les pirates s’étaient spécialisés dans le piratage des communications téléphoniques.

Sous la signature d’une fausse société de télécommunication, plusieurs pirates informatiques, spécialisés dans le piratage téléphonique (phreaking) ont été arrêtés à Boumhel et à Radès. Les hommes interpellés avaient trouvé une astuce pour faire payer les communications à un tarif défiant toutes concurrences licites. Le Ministère de l’Intérieur local indique que les phreakers transformaient les appels reçus en appels locaux. Ils empochaient la différence entre les tarification des différentes communications.

Poster un commentaire