1. Pierre Alexis Reply

    « il est aujourd’hui possible de pirater Instagram en quelques minutes »

    Le site présenté semble douteux. Nul part il n’est expliqué comme le hack se fait. S’il a pu exister des failles à l’époque, elles sont maintenant corrigées et ne permettaient en tout cas pas un brute force si rapide.

  2. grumly Reply

    Est-ce que c’est vraiment compliqué de casser « mavoitureestpetite » avec un dictionnaire ? Il y a plein de lettres mais seulement 4 mots. Pareil pour les conseils du type prendre les initiales d’une chanson, ça doit pas être compliqué avec une liste des chansons populaires.

    Ce qu’il faut c’est surtout que les mots de passe soient aléatoires, différents pour chaque site, et suffisamment compliqués pour qu’ils ne soient pas cracké par un site qui se ferait pirater. Un gestionnaire de mot de passe comme Keepass, ça résoud tous ces problèmes.

  3. jerome Reply

    Bonjour,

    pas un mot sur l’authentification à double facteurs ? c’est pourtant ce que préconisent les GAFAM.

  4. Macacao Reply

    @grumly : 4 mots « seulement » mais savoir quels mots sont utilisés et dans quel ordre est extrêmement difficile.
    L’efficacité repose sur la longueur des password davantage que sur la complexité de chaque caractère.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.