Opération Pléiades : Europol s’attaque à DD4BC, maître chanteur du web

La police européenne Europol a lancé un raid contre les professionnels de l’extorsion 2.0, le groupe DD4BC. Il s’attaquait à coups de DDoS aux entreprises pour les rançonner.

Europol a confirmé plusieurs actions coordonnées, en décembre, contre le groupe de maîtres chanteurs du web, DD4BC. Cette équipe de vilains bloqueurs, connu aussi sous le nom de DDoS for Bitcoin (DDoS4Bitcoin), que l’on peut traduire en « donnes de l’argent sinon je te bloque » agissait sur la toile depuis, au moins, juillet 2014. Un groupe responsable d’un certain nombre de DDoS contre des cibles du secteur public, y compris des banques, des casinos en ligne, des éditeurs de logiciels, de jeux, de sites pornographiques et des institutions financières.

Les autorités ont accentué la chasse quand DD4BC a commencé à contacter des clients du site Ashley Madison pour leur extorquer de l’argent. Les utilisateurs de ce site pour adultes s’étaient retrouvés mis à nu après le piratage d’Ashley Madison. DDoS 4 Bitcoin avait trouvé « drôle » de les contacter et de faire payer leur silence. Les cibles ne payaient pas, DD4BC diffusait les informations. Certaines demandes de rançons étaient couplées à des menaces de mort !

Les raids des « amis du petit déjeuner » européen ont eu lieu les 15 et 16 décembre en Bosnie-Herzégovine, avec l’aide des autorités allemandes et britanniques. Une opération baptisée Pléiades. Les informations qui ont permis cette action proviennent de l’UK Metropolitan Police Cyber Crime Unit (MPCCU), la même équipe qui s’est chargée du cas Lizard Squad, une bande de bras cassés qui ont commis de nombreux DDoS contre le PSN de Sony, le Xbox Live et autres sociétés qu’ils n’aimaient pas ! Un élément qui me permet de penser que DD4BC commercialisait aussi des temps de DDoS aux pousses boutons du web.

L’opération Pléiades a abouti à l’arrestation d’une cible principale. Un autre suspect a été mis en détention. Les policiers semblent être tombés sur de très nombreuses informations concernant d’autres amateurs de DDoS. Très certainement provenant d’une des boutiques de DDoS que je vous présentais l’année dernière ici et .

Europol, via le EC3 (qui vient de voir arriver son nouveau patron), a fait déplacer son camion cybercrime pour analyser les nombreux ordinateurs et supports numériques saisis. Dire l’importance de la prise.

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » DDoS : Kickass, le plus important portail de Torrent attaqué

  2. dev.mobideck Reply

    not good

Poster un commentaire