Opération Hyperion

Opération Hyperion : le black market dans la ligne de mire

Fin octobre, le FBI s’est joint à un certain nombre d’autres organismes d’application de la loi des États-Unis dans une Opération d’envergure, baptisée Hyperion, ayant eu pour mission de perturber les opérations de certaines boutiques du Black market.

L’initiative Hyperion a été conçue par le Groupe Five Eyes Law Enforcement Group (FELEG), une coalition internationale de services de police (Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et USA) qui partagent des renseignements sur les criminels et collaborent à des opérations de lutte contre la criminalité transnationale.

Au cours de l’Opération Hyperion, des agents du FBI ont pris contact avec plus de 150 personnes à travers les USA soupçonnées d’avoir acheté des articles illicites dans divers boutiques cachées dans le DarkNet, et les boutiques du Black Market.

Certaines de ces personnes ont avoué avoir commandé une gamme de drogues illégales comme de l’héroïne, de la cocaïne, de la morphine ou encore de la kétamine. Une action qui a pour mission de faire « peur » aux acheteurs. Les boutiques, elles, continuent de vendre !

Poster un commentaire