Opération Green Heart : 28 Français arrêtés

L’opération Green Heart : 300 appartements en Europe fouillés, 235 personnes arrêtées, dont 28 Français. Des contrefacteurs de faux billets qui passaient par le black market.

Green Heart
Les tarifs pour des faux billets repérés le 14 décembre 2018 dans le Black market.

Voilà une opération d’envergure qui vient de se conclure. 13 pays européens impliqués, 300 domiciles perquisitionnés et 235 personnes arrêtées dans l’opération Green Heart. Une action de la justice lancée mi novembre 2018.

L’opération a connu sa conclusion entre le 3 et le 6 décembre 2018. Mission, faire taire des producteurs, diffuseurs et consommateurs de faux billets. Ils passaient par le black market.

Europol en action

L’opération coordonnée par EUROPOL a été possible après l’arrestation, en juin 2018, d’un important imprimeur de faux billets de Leoben (Autriche). L’homme de 33 ans aurait vendu plus d’un demi million d’euros dans le black market. Des billets commercialisés en Europe. Les billets affichaient… un hologramme chinois. Il imprimait des billets de cinquante, vingt et dix euros.

Green Heart

L’opération “Green Heart“, un cœur vert reprenant l’idée poétique de l’état fédéral autrichien de Styrie. Des centaines de policiers, des mois de collecte et des perquisitions en Allemagne, en France, en Italie, en Autriche, en Espagne, en Croatie, à Chypre, en Finlande, en Irlande et aux Pays-Bas. A noter que pour la France, 28 personnes ont été arrêtées.

L’hexagone, selon Interpol, est l’un des pays les plus touchés par le trafic de fausse monnaie. La semaine dernière, un ancien militaire et deux dealers ont été arrêtés à Montpellier en possession de 1 000 faux billets de 20 et 50 euros.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire