Modification d’espaces du Ministère de l’Intérieur et de la Défense

Mercredi 21 janvier, le groupe Anonghost refait surface sur la toile hexagonale. Après avoir piraté plusieurs milliers de sites web, le groupe de pirates informatiques à l’origine de l’opération Anti #CharlieHebdo s’attaque à trois espaces du Ministère de l’Intérieur et de la Défense.

Les cyber manifestants ont diffusé de la propagande pro djihadiste.

Les cyber manifestants ont diffusé de la propagande pro djihadiste.

Il est 21h, ce 21 janvier, quand le leader du groupe AnonGhost, Mauritania Hacker, contacte la rédaction de zataz.com pour annoncer une action en cours. Les pirates informatiques, qui ont déjà signé avec une trentaine d’autres groupes de cyber manifestants (allant des jeunes musulmans souhaitant exprimer leur peur de ce qu’ils considèrent comme la montée de l’islamophobie, aux djihadistes aux idées nauséabondes, NDR) plusieurs milliers d’infiltrations (avec backdoor), barbouillages, vols de données (BDD, …) et autres blocages DDoS, ont voulu frapper fort en s’attaquant aux sites Internet du Ministère de l’Intérieur et au Ministère de la Défense. « Nous allons continuer notre opération, souligne les pirates, C’est notre groupe qui décide, et pas quelqu’un d’autre. Nous avons lancé une Op, nous décideront quand elle s’arrêtera« .

Hier soir donc, les espaces sgcipd.interieur.gouv.fr, prevention-delinquance.interieur.gouv.fr et ensoa.terre.defense.gouv.fr, la page d’information de l’École Nationale des Sous-Officier d’Active de l’armée de terre, ont été modifiées comme le montre nos captures écrans. Il semble qu’aucune donnée sensible n’a été extraite, les « barbouilleurs » profitant d’un CMS non mis à jour. L’ANSSI et le Ministère de la Défense ont rapidement réagi en fermant les espaces incriminés.

  1. Bertrand Dunogier Reply

    Content de voir qu’eZ publish ne tourne sur aucun de ces sites. interieur et defense ont l’air d’aller bien 🙂

    – un développeur fier

Poster un commentaire