Ma CB a été piratée… ils font quoi de mon argent ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous faire part à la rédaction de zataz.com du piratage de comptes bancaires. Il faut dire aussi que les méthodes pour mettre la main sur des données bancaires sont de plus en plus nombreuses. Phishing (ce faire passer pour une banque, une boutique, les impôts…), piratage de base de données (Backup oublié, Dork Google, iSQL…), skimming (Matériel pirate placé sur un distributeur de billets, pompe à essence...), lecteur de carte bancaire dans une boutique…

A noter, dans le dernier cas des lecteurs de cartes bancaires, une alerte du côté de la région Lilloise. Il y a quelques semaines, une agence France Télécom/Orange basée pourtant dans une galerie marchande Auchan (Faches Thumesnil) a vu son lecteur de CB remplacé par une version pirate.

voleurs

Bref, si les méthodes sont nombreuses, l’utilisation de l’argent est rarement montré. Lors d’une visite dans une cyber boutique du black market (marché noir de données piratées, NDLR), zataz.com vous a dégoté quelques photographies diffusées par des pirates.

Quel est donc l’intérêt des voleurs 2.0 à diffuser leurs larcins ? Derrière une apparente égocentricité, un moyen que les professionnels du piratages de données bancaires ont trouvé pour indiquer les cyber boutiques acceptant des informations bancaires piratées, en gros, sans un contrôle en amont, avant l’envoie du colis. Bilan, ils peuvent permettre le blanchiment de ce qu’ils ont volé, ils se transforment en mules, ou que d’autres auront volé.

Poster un commentaire