Les terroristes n’utiliseraient pas la monnaie Bitcoin

Selon une récente enquête d’Europol, il n’y aurait aucune preuve liant l’utilisation de la monnaie  Bitcoin par les terroristes de la secte de l’État islamique.

europol doc
Il y a quelques mois, un groupe d’internautes américains baptisé “GhostSec”, sorte d’Anonymous particulièrement soutenus par des politiques locaux, annonçaient avoir découvert de la monnaie Bitcoin bitcoin utilisée par Daesh. Les Ghosts indiquaient même avoir réussi à bloquer 1 million de dollars appartenant à la secte de l’État islamique. Sauf que rapidement, les GhostSec ont expliqué ne pas vraiment savoir qui était derrière ce compte BTC, et qu’il n’y avait eu aucun blocage. Seulement, la rumeur était lancée, et rapidement, il a été possible de lire un peu partout que les terroristes utilisaient la monnaie numérique pour se financer.

Europol vient conforter mes propos sur le fait que Daesh et compagnie n’utilisent pas le Bitcoin. “Il n’y a aucune preuve de l’existence de financement de groupes et d’actions terroristes à partir du Bitcoin” souligne la police Européenne. Le financement des opérations terroristes n’a pas subi de changements marqués depuis ces derniers mois. “Les sources de financement sont en grande partie inconnus.” indique le rapport d’Europol.

Parmi ces financements, l’Union des Fabricants indique que la contrefaçon était un vecteur loin d’être négligeable. Des terroristes utiliseraient le commerce de contrefaçons pour se financer. Selon Europol, les méthodes de paiement possibles pour l’État islamique restent les virements bancaires. Contrairement aux méthodes traditionnelles de financement, les transactions Bitcoins peuvent être facilement suivis sur un registre public, en temps réel, ce qui ne présente aucun avantage pour les terroristes.

  1. CatchChallenger Reply

    Bitcoin étant public et tracable…
    Je m’imagine: tiens de terroriste a acheter des bombes et un billet d’avion pour XXXX….

    • ParlePasQuandTuNeSaisPas Reply

      “Bitcoin tracable” et le pire avec “…” Mdr ignore tu l’existence du Mixage de Bitcoin ? “…”

  2. moi Reply

    L’absence de preuve d’utilisation des BC par Daesh ne signifie pas qu’ils ne l’utilisent pas, le titre est donc faux.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Nous nous basons sur les propos d’Europol, la police européenne ; ainsi que sur de nombreux rapports traitant du financement des terroristes de la secte de Daesh.

  3. moi Reply

    @CatchChallenger : Le BC est tellement public que tous les cyber-criminels (black market, ransonwares) l’utilisent…

  4. moi Reply

    @Damien Bancal
    « Il n’y a aucune preuve de l’existence de financement de groupes et d’actions terroristes à partir du Bitcoin »

    Le fait qu’il n’y ait aucune preuve ne signifie pas qu’ils ne l’utilisent pas. D’où ma remarque concernant le titre de l’article.

    • Damien Bancal Reply

      Oui, j’ai modifié le titre pour qu’il ne soit pas aussi affirmatif.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire