Les données de LG, Xerox, MTV, Nicki Minaj, LeBron James en vente dans le blackmarket

Des pirates viennent d’annoncer la mise en vente des données de plusieurs stars de la scène US. Parmi les artistes vendus, Nicki Minaj, Mariah Carey, LeBron James, Bad Boy Entertement, Universal, MTV. LG et Xerox dans le lots des autres victimes !

Si vous avez entre 600 000 $ US et 1 million, vous allez pouvoir acquérir des données sensibles et privées appartenant à des artistes de la scène musicale US. Après avoir vendu les informations de Madonna (1 000 000 US $) ou encore celles de Jennifer Lopez, les pirates opérateurs du ransomware Sodinokibi, proposent à la vente Nicki Minaj, Mariah Carey, LeBron James, Bad Boy Ent., Universal, MTV. Les malveillants annoncent à la vente le 1er juillet 2020, les informations par lots. D’abord, les chanteuses Nicki Minaj, Mariah Carey, ou encore le basketeur LeBron James. Les trois artistes sont vendus 600 000 $ pièce.

Le 3 juillet, Bad Boy Ent., Universal, MTV. Le premier, la mythique maison de disque New Yorkaise dédiée au rap. Les informations la concernant seront vendus 750 000 $. La chaîne de télévision MTV et la major Universal sont proposés pour un million de dollars.

« Le show business, ce ne sont pas seulement les concerts et l’amour des fans – c’est aussi beaucoup d’argent et la manipulation sociale, la boue qui se cache dans les coulisses et les scandales sexuels, la drogue et la trahison. affirment les pirates. Après avoir acheté les données, certaines célébrités obtiendront encore plus de respect et d’amour des fans, mais pour l’autre moitié des célébrités, leur carrière s’envolera vers le soleil couchant, car il existe des choses qui n’ont aucune excuse, même pour l’argent. La politique et le show-business sont toujours proches l’un de l’autre et toute saleté sera tôt ou tard dévoilée. »

Sodinokibi annonce depuis son infiltration d’un des plus important cabinet d’avocat de New-York, spécialisé dans les média et les artistes, diffuser des informations sensibles sur les clients de ce cabinet d’avocats. « Nous avons les preuves de corruptions de célébrités par le parti démocrate, de harcèlement sexuel par des politiciens de haut niveau« . Les pirates annoncent vendre chaque lot à une seule personne. Chaque lot comprendrait des informations complètes téléchargées lors du piratage du cabinet d’avocats, à savoir : contrats, accords, nda, informations confidentielles, conflits judiciaires, correspondance interne. « Nous ne sommes pas responsables des actions de l’acheteur. » terminent les voyous.

Pendant ce temps …

Un autre groupe de pirates très actifs en ce mois de juin, Maze. Ces derniers jours, deux grosses sociétés ont été montrées du doigt. Xerox et LG ELECTRONICS. La première société est apparue dans les victimes du « labyrinthe » le 23 juin. Sa page dédiée, ouverte par les pirates, va disparaître le 24. Une page MAZE ne s’efface pas par magie. Seul le paiement de la rançon fait disparaître le menace.

Pour LG, Maze indique son chantage depuis le 25 juin. Dans les preuves fournies, des captures écrans affichant un code source qui semble être un outil de correspondance mail. Deux autres captures, dont aux contenus baptisés « Store Front Download« .

Poster un commentaire