L’environnement radio : de plus en plus difficile à protéger

Renaud Lifchitz, une référence internationale dès qu’il est question de sécurité informatique. ZATAZ.COM vous proposait son interview, voilà quelques semaines, sur le danger de nos objets connectés. Le consultant sécurité senior à Oppida vient de publier un livre blanc sous l’égide du Forum Atena.

« Depuis quelques années on assiste à une véritable explosion des usages du sans-fil, explique Renaud Lifchitz, notamment à travers la mouvance du « tout connecté » et de « l’internet des objets ». Il devient, dès lors, de plus en difficile de protéger notre environnement« . Quelles sont les voies pour y remédier ? Le chercheur, grand spécialiste du chiffrement au développement sécurisé et aux protocoles de communication sans fil, revient dans son livre blanc sur ces clés USB dédiées à la TNT. Des clés capable de permettre des interceptions, quand ce n’est pas pire, à destination des fréquences radios qui nous envahissent. Pour Renaud, ce constat est préoccupant « Il est désormais urgent que les industriels cessent d’utiliser des protocoles connus comme étant vulnérables pour réaliser des fonctions critiques (paiement, sécurité de biens et bâtiments, sécurité et santé de la personne). »

Bref, comme il l’explique dans le livre blanc intitulé « L’environnement radio : de plus en plus difficile à protéger » il appartient aux consortiums qui conçoivent ces objets connectés de consulter des professionnels de la sécurité lors de la conception de ces protocoles, et de ne plus considérer les réseaux sans fil comme des réseaux de confiance.

Parmi les solutions proposées, un chiffrement de qualité satisfaisante, un mécanisme anti-rejeu, une authentification de l’émetteur, et un mécanisme d’authenticité et intégrité (signature électronique).

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire