VisualDiscovery

Justice : 7,3 millions de dollars pour avoir installé un logiciel publicitaire dans 750 000 ordinateurs portables

VisualDiscovery ! Voilà qui risque de faire réfléchir les constructeurs d’ordinateurs. La société Lenovo va payer plus de 7 millions de dollars pour avoir pré-installé un logiciel publicitaire dans 750 000 ordinateurs portables.

En 2015, je vous expliquais comment le fabricant d’ordinateurs portables Lenovo avait avoué avoir installé un logiciel publicitaire dans 750 000 ordinateurs portable. L’outil marketing, VisualDiscovery, avait été développé par Superfish. Pour rappel, les ordinateurs se retrouvaient avec cet outil capable de passer les sécurités installées et d’espionner les utilisateurs pour mieux leur afficher des publicités ciblées. A l’époque, des internautes avaient “defaced” le site du constructeur. Lenovo avait mis en ligne un “patch” permettant d’effacer VisualDiscovery.

Trois ans plus tard, la sentence vient de tomber. Pour stopper la class action en cours aux USA, Lenovo a accepté de payer 7,3 millions de dollars. Lenovo avait déjà accepté de payer 3,5 millions de dollars. 32 Etats Américains avaient saisi la Federal Trade Commission.

Le logiciel de SuperFish conçu pour intercepter toutes les connexions chiffrées. Il agissait en laissant le système ouvert aux pirates informatiques. Aucune preuve d’utilisation malveillante via VisualDiscovery.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire