Le métro de Séoul piraté

Des serveurs d’un des opérateurs du métro de Séoul piratés. Le malveillant a mis la main sur 213 ordinateurs et piégé 58 d’entre eux.

Deux serveurs de l’un des opérateurs du métro de la ville de Séoul ont été maltraités, en juillet dernier, par ce qui semble être, selon les services de renseignements locaux, un pirate à la solde de la Corée du Nord. L’attaque a été confirmée ce lundi 5 octobre.

Un rapport du Service national de renseignement de la Corée du Sud indique que deux serveurs en charge de la gestion des ordinateurs du « Seoul Metro » ont été infiltrés, permettant l’accès non autorisé à 213 ordinateurs de l’entreprise. Parmi eux, 58 machines ont été piégées par un code malveillant qui a eu pour mission de voler des documents internes. La Corée du Nord s’apprêterait-elle a envahir la Corée du Sud en creusant un tunnel vers ceux du métro de Séoul ?

Poster un commentaire