Le FBI révéle le fond de l’affaire des starlettes nues diffusées sur Internet

Souvenez-vous, il y a un an, des actrices et chanteuses américaines se retrouvaient avec leurs photos intimes sur Internet. Le FBI vient de révéler le fond de l’affaire.

Emilio Herrera, un trentenaire pas comme les autres ! Il a divulgué, en 2014, des photographies de plusieurs célébrités Hollywoodiennes (Jennifer Lawrence, Kate Upton, Hope Solo, Abigail Spencer, Christina Hendricks, Olivia Wilde, Jennette McCurdy, Anna Kendrick, Amber Heard et Emily Browning).

Quelques mois plus tard, nous étions le 16 octobre 2014, le Federal Bureau of Investigation (FBI) s’invitaient au domicile du jeune homme dans une opération anti Fappening. Le pirate n’avait pas caché son IP pour lancer ses « attaques » à l’encontre des comptes iCloud des célébrités. Emilio n’y a pas été de main morte, il en a piraté 572. Des comptes consultés 3.263 fois selon NBC. Des consultations via l’adresse IP de Herrera. 291 comptes ont été consultés plus de 600 fois entre mai et août 2014.

Emilio faisait parti d’un groupe sur Internet qui s’échangeaient (achetaient et vendaient, NDLR) des photos volées.

Poster un commentaire