WADA

La suisse rentre en guerre contre deux pirates Russes

La justice Suisse veut mettre la main sur deux pirates informatiques, présumés Russes, auteurs de la cyberattaque à l’encontre de l’agence antidoping internationale WADA.

En 2016, l’agence antidoping internationale WADA se retrouvait sous les feux des projecteurs médiatiques après le piratage de nombreuses données internes, sensibles et privées. La justice Suisse, deux ans après, souhaite faire la lumière sur cette affaire de piratage.

La WADA étant basée à Lausanne, la justice helvétique prend l’affaire en main. Deux pirates informatiques Russes montrés sur doigt. Les Suisses souhaiteraient leur dire deux mots. Pour rappel, cette intrusion informatique avait fait sortir plusieurs gros dossiers de dopages, ainsi que les données médicales de plusieurs athlètes, dont des Russes.

Fancy bear, APT28, Sofacy, Pawn Storm, Tsar Team stoppé ?

Le Ministère Public de Berne a annoncé lundi 17 septembre 2018 que deux hommes, présumés auteurs des faits, avaient été appréhendés. Deux pirates qui auraient tenté un vol dans un laboratoire d’analyses basé dans la ville de Spiez (Pays-Bas).

Ces deux Russes ont été arrêtés, début septembre, alors qu’ils tentaient de s’introduire dans le laboratoire. Le laboratoire de Spiez a en charge l’analyse des toxines utilisées dans la tentative de meurtre d’un ancien agent secret Russe, Sergej Skripal. Il avait été visé par un attentat au gaz toxique, dans la ville Salisbury (Angleterre). Le laboratoire enquête à savoir si cette tentative d’assassinat a été signée par la Russie ou par la Syrie.

Cette arrestation veut-elle dire que les autorités ont mis la main sur les pirates de Fancy Bear (mais aussi APT28, Sofacy, Pawn Storm, Tsar Team) présumés auteur du piratage de WADA ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire