La sécurité de la Nintendo 3DS tombe

Le journal Pockett revient sur le « crack » du firmware 7.x de la console portable de Nintendo, la 3DS.

Un hack signé par un bidouilleur de talent français de 21 ans, Smealum. Cet ingénieur français explique qu’il est désormais possible de lancer du code « non autorisé » par la 3DS permettant ainsi de faire tourner les créations faites à la maison, des Homebrews.

D’après le groupe GateWay 3DS, qui commercialise une cartouche underground dédiée à la 3DS, il serait probable que ce « crack » puisse fonctionner dans le nouveau firmware de Nintendo, la V8.0 lancée il y a quelques heures. Un firmware codé comme le 7.x. (Pockett)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire