Italian darknet Community

Italian darknet Community : Opération anti drogue dans le blackmarket italien

Italian darknet Community : 3 arrestations et 45 perquisitions ont été effectuées en Italie à l’encontre de plusieurs boutiques du blackmarket italien.

Le blackmarket italien (Italian darknet Community) dédié à la drogue vient de subir une opération policière à l’encontre de trois de ses commerçants. Trois hommes (Un Italien, un brésilien et un Albanais) ont été arrêtés. Les policiers locaux ont orchestré pas moins de 45 perquisitions. Cette opération d’envergure, lancée par la Servizio centrale operativo (Sco), fait suite à une enquête qui aura durée 16 mois. Lancée en janvier 2016, elle a visé un trafic de drogue orchestré à partir de plusieurs “shops” du black market, dont “I.d.c.”, l’Italian darknet Community.

Fin avril, les policiers ont pu arrêter ses trois hommes via une infiltration numérique. Un quatrième internaute, en liberté surveillée, est soupçonné d’être le plus gros “blanchisseur” de monnaie virtuelle de ce réseau.

Lors de cette enquête, mais c’est un classique dans le blackmarket, des armes, des faux documents, de la fausse monnaie, des bases de données piratées ou encore des données bancaires clonées étaient commercialisés. Les policiers sont intervenus dans cette vaste opération dans les provinces de Bari, Bergame, Bologne, Bolzano, Brescia, Catane, Cosenza, Cremona, Cuneo, Florence, Lecco, Milan, Naples, Novara, Pérouse, Ravenne, Pesaro Urbino, Reggio Emilia, Rome, Teramo, Turin, Trente, Varese, Venise et de Vérone.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire