Infiltration dans le blackmarket Francophone ?

Des informations liées à plusieurs boutiques de black market diffusées sur Internet.

« Si vous ne voulez pas voir vos bases de données divulguées, annoncez publiquement qui est la taupe chez vous. » c’est par ces quelques lignes qu’un internaute anonyme a annoncé, dans le Dark Net, sa main mise sur plusieurs boutiques de black market francophones. « Amis du FDW, j’ai TOUTES les bases de données » indique le corbeau. Pour confirmer son infiltration, le pirate explique avoir accès aux messages internes et privés des membres des boutiques FDW, FDP, FDW-Market et Zangdar, ainsi que les bases de données de French Hidden Wiki et de l’ensemble des boutiques : chris_carter; walterwhite; raol; youryorlov75; texas.

FDW

« Comment pouvez-vous rester digne tout en administrant ce repère de pédophiles » explique l’intrus. Si cela s’avère vrai, une mine d’or pour les forces de l’ordre. « Je vous contacterai très rapidement avec des preuves pour m’authentifier afin de négocier, termine le pirate, d’ici là, la chasse est ouverte. » Dans les documents que la rédaction de ZATAZ.COM a pu consulter, des captures écrans présumées qui seraient tirées de l’espace « messages privés » d’administrateurs d’un des blackmarket infiltré.

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Infiltration dans le black market français, suite

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Interview : le pirate des boutiques du BlackMarquet FR parle

  3. K3npa Reply

    C’est possible d’avoir accès a ces fameux documents ?  » Dans les documents que la rédaction de ZATAZ.COM a pu consulter »

    merci

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Bien évidement, non. Ils contiennent de nombreuses informations privées et sensibles, comme les achats, des transactions, des mails, des iP. Même anonymisées, elles restent sensibles. A noter qu’elles se trouvent, aujourd’hui, dans des espaces web publiques.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire