Il avait payé un mercenaire 2.0, ils finissent en prison

Un chef d’entreprise avait payé un pirate informatique Serbe pour faire chanter une entreprise de Chicago. Les deux voyous ont été arrêtés.

Le directeur d’une entreprise de transport de Californie du Sud avait fait appel à un jeune serbe de 20 ans pour tenter d’extorquer 40.000 dollars à un éditeur de logiciel de la région de Chicago. L’idée, pirater le système informatique de l’entreprise et la menacer de divulguer les données.

STEFAN Stojanovic, 20, de Zemun en Serbie, avait piraté les serveurs de la société en mai 2015. Il avait ensuite menacé d’exposer des informations sensibles, y compris les noms des utilisateurs et leurs mots de passe, sauf si l’entreprise lui versait 40 000 $. Le document diffusé par le tribunal de Chicago montre que le jeune pirate avait été recruté, via le blackmarket. Un employé de la compagnie malmenée va déposer l’argent dans un compte en banque, en Californie. Un chèque de 25 000 dollars que va tenter de retirer le patron de 32 ans d’une société de logistique de transport basée dans la ville d’Anaheim, en Californie. Il a été arrêté mercredi matin.  Son complice a lui aussi était arrêté quelques heures plus tôt, en Serbie. Il sera poursuivi dans son pays. (FBI)

Poster un commentaire