faux ordres de virement

Home Depot a payé 19 millions d’euros à la suite de fuite de données

Home Depot a payé 19,5 millions de dollars US à la suite des fuites de données massives vécues par l’entreprise, et ses clients, en 2014.

En septembre 2014, je vous révélais une fuite de données massives visant l’entreprise Home Depot. Ce spécialiste américain du bricolage avait subi un piratage informatique ayant visé pas moins de 56 millions de cartes bancaires de clients de cette entreprise.

Durant six mois, d’avril à septembre 2014, des pirates ont ponctionné ses données : 56 millions de cartes bancaires et 53 millions d’adresses mails. Un sacré pactole pour les pirates qui, à l’image de Target, avaient installé un logiciel espion dans le système de l’entreprise.

Mardi 8 mars 2016, l’entreprise américaine a confirmé avoir payé 19,5 millions de dollars pour palier à ce piratage. 13 millions ont été remboursés aux clients. 6,5 millions ont été investis dans une assurance contre le vol de données bancaires. Sécurité offerte, durant un an, aux clients. Selon Computer World, plus d’une cinquantaine de plaintes avaient été déposées par des clients de Home Depot après la révélation du piratage.

En 2015, Target avait payé 10 millions de dollars pour un règlement « à l’amiable » après le piratage de 40 millions de CB, en 2013.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire