Harcèlement sexuel : 80.000 étudiants piratés

Piratage universitaire : 80.000 données d’étudiants ayant participé aux cours dédiés au harcèlement sexuel volées lors d’une infiltration malveillante.

L’Université de l’État de Californie (California State University) vient d’indiquer qu’un de ses serveurs avait été piraté. Le pirate a-t-il ciblé le contenu ? L’infiltration lui a permis de mettre la main sur une base de données de 80.000 dossiers d’étudiants qui sont inscrits, via huit campus du CAL, aux cours dédiés au harcèlement sexuel. Les élèves concernés évoluent dans le campus de Channel Islands, Los Angeles, San Bernardino, Académie Maritime, Cal Poly Pomona, Northridge, San Diego et Sonoma. Les étudiants en droit sont obligés de passer par ces cours.

La fuite serait partie d’un des « fournisseurs » de cours de l’Université, AgentOfChange.net. Le piratage aurait débuté le 28 août 2015. Les deux autres centres de formations, proposant ces cours, n’ont pas été impactés. (LA)

Poster un commentaire