FoVi entreprise

Une fuite de données sur PasteBin, l’entreprise fuiteuse à l’amende

Une entreprise spécialisée dans les produits gastronomiques condamnée à payer une amende après la découverte de données clients sur PasteBin.

La société « The Cellar Door », un commerçant de produits gastronomiques, a été condamné à une amende de 5000 dollars SGD (un peu plus de 3200 Euros) pour avoir omis de protéger les données personnelles de certains de ses clients. L’affaire a été découverte après la mise en ligne par un malveillant (lui ou son bot) des données clients en question.

La commission de protection des données personnelles (PDCP) a condamné l’entreprise, toute aussi fautive que le pirate. En outre, The Cellar Door a été contraint de procéder à une vérification de sécurité. Obligation aussi de patcher toutes les vulnérabilités identifiées sur son site Web.

GIW, la maison mère de TCD, a déclaré que ses ingénieurs avaient été incapables de déterminer pourquoi les données avaient été divulgués sur Pastebin. J’ai la réponse. Une fois les informations exploitées, revendues dans le black market, pastebin, mais d’autres espaces aussi, permettent d’effacer les traces en refilant les données à toute la planète web, de prouver son forfait, d’attirer les acheteurs d’autres fuites … Certains outils automatisés pirates sauvegardent aussi les données volées sur des portails tels que Pastebin ou encore Leakedin. Un stockage à peu de frais.

En France, l’idée pourrait faire son petit chemin, surtout à partir de mai 2018. Les entreprises auront obligation, à cette date, d’alerter la CNIL et leurs « clients » en cas de fuite, piratage, … des données. Mon partenariat avec la CNIL va s’accélérer pour le plus grand bien de nous tous. En attendant, de nombreux bots (robots) ecument le web à la recherche de logins, mots de passe, données bancaires abandonnés sur Pastebin, twitter et autres espaces. Autant dire que de très nombreuses sociétés, petites ou grandes ont du souci à se faire.

Comme pour la France, Singapour à une loi Informatique et Liberté qui oblige les entreprises et leurs intermédiaires de données à prendre des mesures de sécurité raisonnables pour protéger et empêcher l’accès illicite et l’utilisation des données qui lui sont confiées.

  1. José Reply

    Une sacrée nouvelle! Les piratages méritent qu’on procède à ce genre d’indemnisation et d’amende, c’est mieux. Et la CNIL, quel est son rôle?

Poster un commentaire