Wolf Intelligence

Fuite de données pour un spécialiste de l’espionnage électronique, Wolf Intelligence

Wolf Intelligence, une start-up Allemande a diffusé, sans le savoir, des informations relatives à des cibles sous surveillance et des retranscriptions de réunions.

Le cloud ! Petit bonheur dédié aux sauvegardes… et aux fuites de données. La start-up allemande, Wolf Intelligence, vient d’en faire les frais. Cette entreprise, qui travaillait entre autre avec la Mauritanie, est positionnée dans les technologies de surveillance et du piratage informatique. Elle commercialise son savoir-faire à des gouvernements. Sauf qu’à force de jouer au malin. WI a oublié les bases : la configuration des outils de sauvegarde.

Bilan, Wolf Intelligence a laissé en ligne presque toutes ses données, y compris des informations provenant de cibles. Des retranscriptions audio de réunions, des scans de passeports,t des informations sur des actions en cours. Des données laissées sur Google Drive. 20 gigaoctets d’informations.

Les chercheurs de chez CSIS Security qui ont découvert les informations non protégées ont présenté leur découverte lors de la conférence Virus Bulletin à Montréal. Mother Board indique, à la suite d’un entretien avec la société Wolf Intelligence, que Wolf n’était pas à l’origine de la fuite, mais un de ses clients. Pour les chercheurs, aucun doute ! Le « Loup » est bien le responsable du problème et se cache derrière un client fantôme.

Business des logiciels d’espionnage

Wolf Intelligence promet des solutions pour dépister les suspects via leurs adresses IP, leurs courriers électroniques et leurs messageries instantanées, surveiller l’activité Internet, pirater des ordinateurs et des téléphones portables, et même lancer des attaques par déni de service distribué (DDoS). Une société de logiciels espions opportunistes qui a vu le jour à la suite des affaires FinFisher et Hacking Team. La société a laissé croupir, dans une prison en Mauritanie, un garde du corps qui avait en charge de protéger un commercial de Wolf Intelligence.

Poster un commentaire