Artistes

Fuite de données corrigée à la Maison des Artistes

Le site web de l’association La Maison des Artistes vient de corriger une fuite d’informations concernant les membres de ce régime de Sécurité Sociale des artistes-auteurs.

Placée sous la double tutelle du ministère des Affaires sociales et de la Santé et du ministère de la Culture et de la Communication, l’association La Maison des Artistes a pour mission de recouvrer les cotisations et contributions dues sur les rémunérations artistiques des artistes-auteurs. Elle est l’organisme français, agréé par l’État pour la gestion administrative de la branche des arts graphiques et plastiques du régime obligatoire de sécurité sociale des artistes auteurs.

Pour appartenir à ce régime particulier de la sécurité sociale, il faut cotiser à La Maison des Artistes. C’était l’espace « Cotisation » à l’association qui posait problème sur la toile.

Quand un artiste paie sa cotisation annuelle, un lien « cotisation » lui était communiqué afin de valider sa commande et imprimer la preuve de sa cotisation. Le problème intervenait lors de la modification de l’adresse web en question. Par exemple :  https://www.siteweb.fr/cotisation/92829. Si « Marmotte » était le cotisant 92829, « Autruche » était le numéro 92828. Bref, il suffisait d’incrémenter le numéro de cotisation pour finir avec des informations personnelles (Nom, prénom, date de cotisation, adresse mail) appartenant à d’autres membres de l’association. Heureusement, pas de données bancaires. « La problématique que vous soulevez, précise le DPO/Chargé de communication de La Maison des Artistes, concerne la base de données adhérent du siège social – service associatif de la Maison des Artistes, et non le service administratif de sécurité sociale de La Maison des Artistes« .

Assez d’informations pour un phishing précis

Les fichiers de ses deux services sont strictement distincts et ne communiquent pas entre eux. « L’ancien site reposait sur des outils devenus obsolètes […] ce qui explique ce problème de divulgation.« . Un nouveau site a été mis en place avec un espace adhérent sécurisé, dont l’activation ne divulgue aucune information personnelle avant l’authentification des utilisateurs. Bref, un Protocole d’Alerte ZATAZ rapidement pris en main. A noter, aussi, des outils de contact et de mentions mis à jour. Plus efficace pour joindre les équipes capable de traiter ces problèmes.

Sociétaire de La Maison des Artistes, surveillez vos mails, sait-on jamais. Modifiez votre adresse électronique. Profitez-en pour créer, par exemple, un mail comme je vous l’explique ici. Cette fuite de données personnelles tombe sous le RGPD. Je ne sais pas si l’entreprise, comme le stipule la loi, va alerter ses utilisateurs. Il y avait plusieurs milliers de données accessibles ! Assez pour un escroc !

Le Service Veille de ZATAZ n’a pas découvert de fuite de données, à ce sujet, dans le black market. La CNIL dans la boucle de ce Protocole d’Alerte ZATAZ.

Poster un commentaire