Fuite de données chez Burger King France. Et si le problème était bien plus saignant!

BFM est revenu, il y a quelques heures, sur une découverte de Bob Diachenko, un chercheur en cybersécurité avec qui ZATAZ a déjà collaboré plusieurs fois. Cette fois, Bob a mis la main sur une base de données de plus de 37 000 données appartenant à de jeunes Français, clients de Burger King France. ZATAZ va vous révéler que le problème est peut-être beaucoup plus grave que ça!

Une base de données de 37 900 données découverte, il y a quelques jours, par Bob Diachenko, un spécialiste en cybersécurité. Un document appartenant à Burger King France, et plus précisément à son espace web destiné aux enfants, Kool King Shop. Comme le précise BFM, problème rapidement corrigé. Les clients contactés par le restaurateur. La société indique avoir été victime d’une cyberattaque. Dans les données découvertes: Noms, numéros de téléphone, dates de naissance, adresses mail, mots de passe. Le mot de passe hashé, non utilisable en l’état. Pas d’informations bancaires.

Une fois de plus, la technique employée par Bob est l’utilisation du moteur de recherche spécialisé en cybersécurité, Shodan. Burger King parle d’une cyberattaque. La société a oublié d’indiquer le courriel envoyé à Bob : « Nous tenons à vous remercier pour votre divulgation responsable d’une possible faille de sécurité de notre infrastructure sur les données de certains clients […] Nous voulions vous tenir informés que le problème avait fait l’objet d’une enquête et que cette vulnérabilité éventuelle était désormais corrigée. »

BK explique dans le courriel du  jeudi 9 mai à destination des 37 000 clients que : « des données liées à votre compte auraient pu être consultées suite à une manipulation technique« .

Burger King France – 50 cents d’Euro le compte.

Burger King a vraiment subi une cyberattaque !

Payer en livre sterling des comptes US… et sa carte bancaire !

Burger King France, dans son message à BFM, indique avoir été victime d’une cyberattaque. Parlent-ils de la découverte de Bob, ou de cette infiltration dans une des filiales du groupe, Burger King Brésil ? ZATAZ découvre que la filiale brésilienne a été infiltrée de manière radicale, le 9 mai 2019, par un groupe de pirates informatiques local. Ici on ne parle plus d’une base de données oubliée dans un serveur mais de failles SQLi, Shellshock et CSRF.

L’annonce du piratage de Burger King Brésil.

D’une infiltration possible dans la base de données globale des restaurants brésiliens. Avec la potentialité de joindre d’autres BDD du groupe mondial ?

Et devinez qui on retrouve dans ce piratage ? Pryzraky. Un pirate qui avait fait parler de lui en décembre 2018, lors d’attaques DDoS à l’encontre de sites Français. Une action numérique afin de soutenir les « Gilets jaunes ». Action renouvelée, il y a quelques jours, par un autre Brésiliens, Iz Naye. Il est l’auteur du vol de données appartenant à un forum du groupe automobile Peugeot. Un ami de pryzraky. La boucle bouclée !

Burger King dans le black market

J’en ai profité pour jeter un œil sur les propositions commerciales faites par des pirates, dans le blackmarket et sites pirates, concernant Burger King. Autant dire que la marque se fait découper comme un steack haché ! 9 cas sur 10, les informations clients proviennent de phishing. Un cas semble provenir d’une autre manipulation informatique que le pirate n’a pas souhaité communiquer.

 

Burger King USA – 0,75$ le compte.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire