French deep web market FDW

French Deep Web Market fermé par la justice Française

Gros coup de filet signé par les autorités françaises. Le portail French Deep Web market fermé. Trois personnes arrêtées. L’enquête continue dans le black market francophone.

Il aura fallu plusieurs années aux autorités pour mettre la main sur des têtes pensantes du portail pirate French Deep Web market. Ce black market francophone proposait d’acquérir de la drogue, des armes, des faux papiers ou encore des données piratées. Ce marché noir évoluait dans le darknet. Pour y accéder, il fallait passer par TOR. Il comptait un peu plus de 5 500 utilisateurs. Plus de 700 vendeurs y évoluaient.

ZATAZ a pu vous présenter plusieurs boutiques diffusaient via cet espace, dont cette boutique qui commercialise des Français, à la pièce. Une boutique qui existe toujours !

Une opération d’envergure de la justice, dans toutes la France. Trois personnes ont été arrêtées après l’opération lancée les 13 et 14 juin 2019 à Bordeaux, Lisieux, Nice, Metz, Rennes. L’administrateur en « chef », V1ctor, a été arrêté dans la ville azuréenne. Un infirmier de 44 ans. Deux autres hommes présumés complices : un militaire de 32 ans (hachi); Un escrow qui garantissait les transactions entre acheteurs et vendeurs et un modérateur (130n?).

Il y a un an, un « partenaire » de French Deep Web market était stoppé. Il s’agissait du black market « la main noire« .

French Deep Web Market

Le forum se voulait intouchable. Il indiquait même dans son logo « Une communauté francophone libre, en dehors de toute législation. »

Les suspects ont été arrêtés par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) pour « complicité de trafic de stupéfiants, d’infractions à la législation sur les armes, d’escroqueries, de faux, usages et fournitures de faux documents administratifs« , affiche le parquet dans un communiqué de presse.

La justice indique « association de malfaiteurs », « mise à disposition d’équipements spécialement conçus pour commettre des atteintes à des systèmes de traitement automatisé de données (STAD) » et « entente formée en vue de commettre des atteintes à des STAD ».

Autant dire que les entreprises impactées par les données volées et revendues via FDW vont pouvoir, dorénavant, lâcher leurs avocats.

Une infiltration d’un Hamster Guerrier ?

Les responsables de FDW Market avaient mis en place un certains nombres de moyens pour être « invisible« . En plus de passer par le système TOR, ils rappelaient sur leur forum que : « Le FDW a été créé dans le but de fournir un espace d’échange sans censure en dehors des 2 seules limitations imposées, ce forum est donc un espace ou la liberté d’expression est très importante.« . Hébergé à titre gratuit par Liberty’s Hackers, l’espace vivait des publicités (10€ la bannière, par semaine) et des dons que pouvaient faire les membres (en bitcoin). Sans parler du petit pourcentage sur les ventes !

Chiffrer les communications internes

Les communications entre acheteurs/vendeurs se faisaient en mode chiffré. « Je rappelle qu’il est important pour votre propre sécurité que vous chiffriez TOUTES vos communications en MP. » soulignait un des administrateurs. « Vérifiez l’identité de votre interlocuteur à chaque message, et cessez immédiatement de converser avec quelqu’un qui ne répond subitement plus à des messages chiffrés, ou qui prétend avoir perdu sa clef privée. (…) Ici, c’est le Deep Web. L’honnêteté y est une qualité très rare. » Et ils savaient de quoi ils parlaient. Drogues, armes, faux papiers, bases de données piratées.

FDWM faisait parti des quelques 3 000 black markets que le Service Veille ZATAZ surveille pour vous protéger.

Il y a quelques jours, un pirate proposait, pour 30€, 1 million d’adresses mails pour « spams ». Elle contient identités, âges, mails, mots de passe, téléphones. Il n’a jamais indiqué la source de cette fuite. Vendue 1€ pour 5 000 personnes.

En 2017, un internaute du nom de « h4ck3r tr0p d4rk » annonçait avoir piraté le portail et avait diffusé des dizaines de comptes d’utilisateurs. En 2015, un internaute avait diffusé, via le site de téléchargement MEGA les messages de l’ensemble de FDWM. A noter que derrière FDWM se cachaient aussi le Trollodrome et French Dark Place.

A craindre, aujourd’hui, la diffusion de certains données piratées qui ne peuvent plus être vendues.

  1. AnonymeFR Reply

    Damien, il paraît important de souligner que la communauté n’est pas intégralement constitué de criminels.
    Le FDW était un des seul forum francophone où il était possible d’avoir une grande liberté d’expression sur des sujets politique tabous … Sujets aujourd’hui censuré sur les forums grand publique par les amateurs de justice sociale.

    En plus d’un point de vue secu c’était une mine d’or …
    L’étude du milieu black hat est importante.

    J’applaudis le coup de filet et l’arrêt des délinquants en tout genre mais je déplore la fermeture systématique des forum underground.

    Le deep web doit être protégé car c’est un espace ou les gouvernement n’ont pas la même influence.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec vous sur l’importance des forums, lieux de discussions, … mais dans ce cas là, 99,9% des contenus étaient illicites, donc poursuivis par les autorités.

  2. Thebes Reply

    deja en reconstruction, il n’y a pas que ton nom qui est bancal , ton site aussi !
    http://[adresse modifiée par zataz].onion

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour Thebes,
      Tenir DFAS et utiliser Hotmail… comment dire !
      Venir vanter un black market sur le web… comment dire !
      Que FDW 2 apparaisse semble évident. Le « business » avant tout. Les commissions, mêmes minimes, vous intéressent aussi !
      Je doute que le juge apprécie et ne fasse payer encore plus cher à « totor » les contenus du forum que vous souhaitez remettre en ligne.
      C’est votre problème et celui des admins (dont vous) de shops aux noms plus qu’explicite. Bien loin de l’idée de « forum d’échange et de partage » des 1eres heures : Green Poison ; french drugs ; Teuchi Gang.

  3. Ouloulouuuuu Reply

    Donc Hamster-Guerrier était un flic infiltré pendant 6 ans ?
    Mes impôts ont servi à payer ses bisounourseries et sa procrastination sur irc ?

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      J’ai ajouté Hamster Guerrier car ce pseudo parle à certains, mais il n’a JAMAIS été dit qu’il était un quelconque infiltré. Je n’ai ni la visibilité et le savoir pour le dire.

  4. Peu importe Reply

    Bonjour Damien.
    Votre talent de journaliste et votre intégrité morale semble déplaire à certains.
    http://ff […].onion/forum/324-no-mans-land/

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Je n’ai pas la prétention d’avoir du talent, intégrité morale, par contre, oui.
      Merci pour le lien. Va-t-il écrire la même chose dans les autres journaux ? 🙂
      Je ne laisse pas votre URL (pourtant sur ce forum on trouve du chouettes contenus et surtout des gens très sympas que je connais depuis des années, quand ce n’est pas des décennies) pour assurer une confidentialité à ceux qui ne souhaitent pas être mis à jour, en public et sur le web.

  5. Hicks Reply

    Bonjour Damien,

    Hamster-Guerrier etait membre de la DGSI d’après certaines rumeur.

    Cependant, je vous annonce la reouverture du trollodrome dans peu de temps

    Hicks.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      La rumeur est, je pense, fausse. Ce n’est pas le périmètre des renseignements français. Gendarme, douane, pourquoi pas.

  6. LEDARKLAVIE Reply

    EXACTEMENT CETAIT UN KEUF INFLITRé DEPUIS LONGTEMPS JE PEUX MEME TE DIRE QUE LARTICLE DIT LA MOITIER FAUT SAVOIR QUE HAMSTER = hamster guerrier = hachi depuis 2014 linfo tourne

  7. Anonyme Reply

    Bonjour Damien,

    Le FZZ est down par la police.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Aucune idée et je n’ai pas vue de message officiel à ce sujet. Au moment ou j’écris, il existe encore.
      Je suis étonné qu’une arrestation soit orchestrée un vendredi matin, mais pourquoi pas. A suivre !

  8. latino Reply

    bonjour,

    Je connais bien le FDW, et sa m’étonne qu’on dise que #Hamster-Guerrier était un infiltré car c’était l’un des plus présent dans le forum.
    Il était H24 connecté et postait aussi des TOPICS (contenus) illégales.
    En tous cas le french deep web n’était pas qu’un forum de criminels,
    il y avait également des bons contenus,astuces qu’on nous enseignait pas à l’école.
    le FDW est comme l’école de la rue mais en version internet , j’en garde des bons souvenirs et je ne pense pas que c’est fini.

Poster un commentaire