Black Market

Le co-fondateur de BTC-e et Tradehill arrêté pour blanchiment d’argent du black market

Alexander Vinnik, copropriétaire d’un des plus importants espace Russe d’échanges de Bitcoins (BTC-e) arrêté en Grèce. Il est accusé d’avoir blanchi l’argent du black market.

Accusé de blanchir l’argent du Black Market, le responsable d’un important espace d’échange de bitcoins arrêté ! Vladimir Poutine a prévenu, il ne veut plus de bitcoin, ni de VPN sur son territoire. Les autorités américaines ont prévenu, elles font la chasse aux black markets. Le copropriétaire d’un des plus importants espace Russe d’échanges de Bitcoins (BTC-e), Alexander Vinnik, vient d’en faire les frais. L’homme de 38 ans a été arrêté dans la ville de Thessalonique, en Grèce. Une arrestation qui fait suite à un mandat d’arrêt émis par les autorités policières américaines qui le soupçonnent de blanchiment d’argent.

Le département de la justice US (DoJ) parle de plus de 4 millions de dollars via des transactions en Bitcoin. Le DoJ accuse aussi Vinnik d’être impliqué dans le piratage, en 2014,  de Mt. Gox, un Bitcoin exchange japonais. Vinnik aurait reçu des fonds provenant du Japon pour les blanchir à travers BTC-e et Tradehill, un autre portail appartenant à Vinnik. “BTC-e a été un acteur important dans de nombreuses activités de ransomware et d’autres actes de cybercriminalité” indique le DoJ. BTC-E était l’une des plates-formes de devises numériques les plus populaires et les plus connues dans le monde.

L’idiot regarde la main qui cache la lune ?

Vinnik est-il vraiment coupable ou cette arrestation a pour mission de couper un service qui ne répondait pas aux demandes de la justice ? Il risque tout de même 55 ans de prison fédérale. Il y a de forte chance que les Services Secrets US ont suffisamment d’informations pour faire arrêter Vinnik, via le FBI.

En 2014 et 2015, BTC-e avait été victime d’un piratage massif avec vols de données des utilisateurs inscrits. En avril et mail 2017, des attaques DDoS massives avaient perturbé le service de BTC-e. D’ici là que l’arrestation du fondateur canadien de deux importants blackmarkets, AlphaBay et Hansa, il y a quelques semaines, soit couplée avec l’arrestation de Vinnik, il n’y a qu’un pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire