structures françaises de santé faux centres d'assistance technique

Arrestations dans le milieu des faux centres d’assistance technique Microsoft

Depuis plusieurs années je vous montre les tentatives d’escroquerie via de faux centres d’assistance technique Microsoft. Mission des pirates, vous faire croire en la présence de virus dans votre ordinateur. 36 personnes viennent d’être arrêtées en Inde.

Le monde est en train de découvrir que l’Inde est un vivier de pirates informatiques. Petit détail que j’indique depuis des années. Nouvelle preuve avec une action de la police à l’encontre de plusieurs faux centres d’assistance technique Microsoft.

Vous avez déjà croisé l’escroquerie. ZATAZ vous en a montré plusieurs ces dernières années. Vous visitez un site web, une page apparaît dans votre écran. Un message alarmant. Votre ordinateur est infesté de dangereux codes : virus, trojan, ransomare … La fausse alerte vous propose d’appeler une ligne téléphonique. Celle d’un centre d’assistance technique Microsoft. Les escrocs tentent de rentrer dans votre ordinateur, avec votre accord. Bien évidement, il n’y avait pas de problèmes dans votre machine ! Les escrocs commercialisaient de faux services. Sans oublier d’installer un vrai logiciel espion dans la machine.

Fausses pubs et vrais piratages

De fausses publicités mais aussi via du piratage informatique comme j’ai pu vous le montrer plusieurs fois, comme avec cet hôpital Français.

Après une plainte de Microsoft (le vrai) et une enquête qui aura dura duré plusieurs mois, 36 personnes arrêtées. 16 raids policiers dans deux banlieues de Delhi.

https://twitter.com/Damien_Bancal/status/1057622680554352641

C’est la troisième opération de cette envergure en Inde en quelques semaines. En octobre 2018, les autorités arrêtaient 24 personnes lors de 10 raids différents pour de faux centres techniques. Une autre action aussi contre des pirates se faisant passer pour l’administration fiscale Américaine, Canadienne ou encore Australienne. Ecoutez le son [ci-dessous] envoyé par téléphone. Une arnaque qui va permettre aux malveillants de détourner 10 millions de dollars et faire 60 000 victimes !

Selon Microsoft, ces escroqueries du support technique sont très populaires. La multinationale reçoit plus de 11 000 plaintes chaque mois. Les chiffres de G DATA montrent que cette escroquerie est actuellement l’une des menaces les plus courantes. Ce type d’escroquerie est ainsi arrivé à la cinquième position des types de menaces les plus courantes au mois de juillet 2018.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire