NIS corriger une fuite de données Infraction de sécurité

Le groupe ERAM ferme des espaces collaborateurs ouverts aux 4 vents

Les outils numériques de communication interne aux entreprises se multiplient. Des portes d’accès à des informations sensibles potentielles.

Il y a quelques jours, un Protocole d’Alerte ZATAZ informait le groupe ERAM d’un accès étonnant à un espace baptisé Collaborateur. Un outil de communication interne à l’entreprise accessible sans avoir besoin du moindre identifiant de connexion. D’après mes constatations, pas de données personnelles.

Un espace qui aurait pu devenir une source d’information pour la concurrence. Un spécialiste de l’escroquerie aurait pu y trouver son bonheur. “L’espace collaborateurs, qui était en phase de recette et ne présentait pas la restriction d’accès attendue pour des contenus internes au Groupe Eram, a été fermé.” m’a confirmé, quelques minutes après mon courriel le DPO du Groupe Eram. “Je vous confirme qu’aucune donnée à caractère personnel n’était accessible depuis cet espace collaborateurs.

Des investigations techniques et organisationnelles sont en cours pour prévenir tout risque qu’une situation similaire se reproduise à l’avenir.

A ma connaissance, cette possibilité d’interception n’était pas connue par des pirates. Le Service Veille de ZATAZ n’a pas aperçu d’informations concernant cette possibilité de fuite dans le black market et autres espaces pirates surveillés par ZATAZ.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire